06 février 2017

Que les médias fassent l'impasse sur les interventions de Jean-Luc Mélenchon est tout à fait logique

Melechon_hologramme.jpg
Jean-Luc Mélenchon le 5 février à Lyon… et à Paris en hologramme

Dimanche 5 février, Jean-Luc Mélenchon intervenait simultanément à Lyon (en chair et en os) et dans la région parisienne (via hologramme). Son discours, suivi par 18.000 personnes (12.000 à Lyon, 6000 à Paris) sans compter quelques 80.000 internautes sur les réseaux sociaux, fut en rapport avec la performance technologique.

Quatre sujets d’avenir

Jean-Luc Mélenchon évoqua quatre sujets d’avenir :

  • l’investissement dans l’économie de la mer pour en tirer les futurs énergies renouvelables ;
     
  • la culture à laquelle il entend consacrer 1% du PIB ;
     
  • la conquête de l’espace pour tous et non au profit de seuls appétits privés ou préoccupations exclusivement militaires ;
     
  • la reprise du « continent numérique » aujourd’hui colonisé par les nouvelles superpuissances de l’Internet (Apple, Facebook, Google, Microsoft…)

« Il faut leur rentrer dans la gueule »

Les chaînes d’infos en continu (BFMTV, iTélé, Franceinfo, LCI, LCP) ne s’intéressèrent, elles, qu’à l’exploit technique. Et encore pas longtemps ! Elles retransmirent le début de ce double événement (14:30)… avant de l’interrompre brusquement (15:00), sans n’y plus revenir, pour diffuser en intégralité le discours de Marine Le Pen dans le cadre d’un congrès Front national qui se tenait lui aussi au même moment à Lyon.

Les Insoumis s’en offusquèrent et montèrent au créneau sur leur champ de bataille à eux, les réseaux sociaux :

Allons, allons, les gars, pas de perte d’énergie en vaines plaintes. C’est la guerre ! Vous ne pouvez à la fois prétendre être élus pour qu’ils dégagent et vous indigner que les futurs dégagés essaient de vous mettre des bâtons dans les roues.

À la guerre, une seule solution :

« Il faut leur rentrer dans la gueule » (Charles de Gaulle).

© Chroniques du Yéti, after the WP Dusk To Dawn theme Propulsé par Dotclear