Le Grand jeu : Yeah men ou le surplace du Seoud

xxx
 

Il ne fallait pas être grand clerc pour prévoir l’enlisement saoudien au Yémen et ce blog l’a annoncé à plusieurs reprises (iciici ou ici). Si l’on y ajoute le fiasco syrien depuis l’intervention russe, le gambit pétrolier perdu et la crise de revenus subséquente, le chameau wahhabite se retrouve chamélisé. Avec un bourbier chiite à sa frontière… Deux cartes qui valent tous les discours.

Mai 2016 :

Cliquer pour agrandir
 

Janvier 2017 :

Cliquer pour agrandir

Malgré ses crimes de guerre, soigneusement passés sous silence par les chancelleries et la presse occidentales saoudolâtres, Riyad n’a pas avancé d’un pouce en huit mois… Les Houthis résistent comme jamais, luttant pour chaque roc, et abattent régulièrement leur lot de wahhabites. Combien de couleuvres la maison des Seoud pourra-t-elle encore avaler ?

=> Source : Le Grand jeu