Sondages qui tuent : les prêcheurs mainstream US en plein naufrage

CNBC_sondage.png

Sur fond d’affaire des supposés “hackers russes” et de leur présumé “complice Wikileaks”, John Harwood, correspondant à Washington pour les médias mainstream américains CNBC et New York Times, a cru bon de lancer un sondage express avec une question bien ronflante : « Qui crois-tu, Amérique ? » La réponse des internautes fut cinglante :

83% des 84.115 participants s’en sont remis à Wikileaks contre 17% aux services de renseignements US.

Déjà, avant que le questionnaire fasse tache d’huile sur les réseaux sociaux, les 225 premiers répondants, en principe plus proches de John Harwood et de ses opinions, donnaient une nette majorité de pro-Wikileaks  à 55% contre 45%.

Le radeau des médusés

Deux jours plus tôt, un autre sondage express mené par Lou Dobbs, journaliste à Fox Business, apportait le même camouflet aux prêcheurs mainstream US. À la question « Qui croyez-vous sur les allégations de piratage russe ? » :

94% des 17.899 votants répondirent Julian Assange et 6% seulement le président Obama.

Lou_Dobbs_sondage.png

À ce niveau d’humiliation, les prêcheurs mainstream US, qui continuent à pérorer dans le désert, à morigéner, à adouber ou à excommunier sans que plus personne ne les écoute, font figure de naufragés sur un radeau de la Méduse en pleine tourmente.

http://yetiblog.org/public/naufrage.jpg