Sur un texte d'Arnaud Lagardère, une musique de François Pinault

Photo : Matthieu Côte.jpg

La gymnastique des zygomatiques en chanson #7. Où l’on écoute Matthieu Côte. Chaque lundi, pour bien commencer la semaine, on s’en met une pour rigoler tout droit dans les oreilles. C’est la chanson du lundi.

Un lecteur m’écrit pour me proposer une chanson. Elle mériterait selon lui de figurer dans le cycle des chansons rigolotes. Je n’ai jamais pu lui répondre à ce brave lecteur. « Message non délivré », me répond invariablement la machine. Claude, je ne te fais pas la gueule, tu sais maintenant pourquoi. Mais cette chanson, je la connais, je l’ai même programmée naguère sur mon ancien blogue.

Matthieu Côte était l’un de jeunes chanteurs prometteurs dont on attendait beaucoup. Hélas, je t’en parle au passé. De battre son cœur s’est arrêté.

“Qu’est-ce qu’ils sont cons !” est une chanson qui reflète bien son époque. Le mouvement ATD-Quart Monde parle de pauvrophobie pour désigner le mépris des laissés pour compte. Les puissants inversent même la culpabilité. Ce n’est pas la société qui n’offre pas le moindre emploi à des millions de personnes. Ce sont les chômeurs qui profitent de l’assistanat.

On leur dit des efforts ils disent ok
C’est de votre ressort ils disent ok
Qu’est-ce qu’ils sont cons
On leur dit ça augmente ils disent ok
On dit ça augmente encore ils disent ok
Qu’est-ce qu’ils sont cons
On dit c’est la crise, on leur fout la trouille
On les culpabilise, la croissance part en couille
Sauvez vos entreprises, défendez donc vos fouilles
Ne voyez-vous pas les enjeux ?
Allons vos emplois sont en jeu !
Achetez, achetez, achetez, achetez
Ils le font ! Qu’est-ce qu’ils sont cons

On leur dit ça c’est vrai ils disent ok
On dit ça c’est pas vrai ils disent ok
Qu’est-ce qu’ils sont cons
On leur dit ça c’est beau ils disent ok
On dit ça c’est pas beau ils disent ok
Qu’est-ce qu’ils sont cons
On dit le bonheur à la portée de tous
Un grand téléviseur un écran 24 pouces
Vous n’êtes pas de loosers vous les niquerez tous
Vous pouvez devenir des stars
Vous pouvez gagner des milliards
Allez, regardez, regardez, regardez, regardez

On a le monde à notre botte, 6 milliards de péquins moyens
Qui baissent docilement leur culotte et qui nous bouffent dans la main
Qu’est-ce qu’ils sont cons, ces pauvres, qu’est-ce qu’ils sont cons
Ils apprennent tout dans nos écoles, dans nos journaux nos télés
Ils ont tous, tous, cette envie folle de nous tutoyer, nous ressembler
Qu’est-ce qu’ils sont cons, ces pauvres, qu’est-ce qu’ils sont cons

On leur dit eux gentils ils disent ok
On leur dit eux méchants ils disent ok
Qu’est-ce qu’ils sont cons
On leur dit c’est la guerre ils disent ok
On leur dit faut la faire ils disent ok
Qu’est-ce qu’ils sont cons
On leur dit l’ennemi se cache n’importe où
Surveillez vos amis, restez planqués chez vous
Nos démocraties sont en danger partout
On leur dit insécurité, on dit état policier
Allez, paniquez, paniquez, paniquez, paniquez

On a le monde à notre botte, 6 milliards de péquins moyens
Qui baissent docilement leur culotte et qui nous bouffent dans la main
Qu’est-ce qu’ils sont cons, ces pauvres, qu’est-ce qu’ils sont cons
Au service de nos portefeuilles, sous les prétextes les plus grossiers
Ils se font démonter la gueule partout où il reste à piller
Qu’est-ce qu’ils sont cons, ces pauvres, qu’est-ce qu’ils sont cons
Qu’est-ce qu’ils sont cons, ces pauvres, qu’est-ce qu’ils sont cons
Puis on dit l’air et l’eau deviennent des denrées rares
Qu’on achète en tonneaux, paie en pétrodollars
Fait d’plus en plus chaud, fait d’plus en plus noir
Pendant qu’on gaspille ce qu’il reste
Tâchez de vivre un peu modeste pour
Réparer, réparer, réparer, réparer

Nous, nous on a le monde à notre botte, 6 milliards de péquins moyens
Qui baissent docilement leur culotte et qui nous bouffent dans la main
Qu’est-ce qu’ils sont cons, ces pauvres, qu’est-ce qu’ils sont cons
Ça, tant qu’on les culpabilise, et que l’on sait les surveiller
Qu’on les distrait, qu’on les divise, aucun ne viendra nous saigner
Qu’est-ce qu’ils sont cons, ces pauvres, qu’est-ce qu’ils sont cons
Aucun ne viendra nous saigner

Ok, ok, ok, ok
Inspirez, expirez
Inspirez, expirez
Respirez plus.