Union européenne : le sondage qui tue

ILLUSTRATION

De 2004 à 2016, comment les peuples ont-ils évolué concernant l’Union européenne ?

Réponse :

Dans tous les pays européens, les personnes favorables à l’Union européenne sont de moins en moins nombreuses !

Ce que montre le graphique ci-dessus, c’est la mort inéluctable de l’Union européenne.

Entre les peuples et l’Union européenne, le divorce est consommé.

En 2004, en France, 69 % des personnes interrogées avaient une opinion favorable de l’Union européenne. En 2016, ils ne sont plus que 38 % !

En 2004, en Allemagne, 58 % avaient une opinion favorable de l’Union européenne. En 2016, ils ne sont plus que 50 %.

En 2004, au Royaume-Uni, 54 % avaient une opinion favorable de l’Union européenne. En 2016, ils ne sont plus que 44 %.

En Italie, les opinions favorables à l’Union européenne sont passées de 78 % à 58 %.

En Espagne, les opinions favorables à l’Union européenne sont passées de 80 % à 47 %.

En Pologne, les opinions favorables à l’Union européenne sont passées de 83 % à 72 %.

En Grèce, les opinions favorables à l’Union européenne sont passées de 37 % à 27 %.

Étonnez-vous après que les dirigeants de l’UE aient une attitude erratique :


Jean-Claude Juncker ivre-mort lors du Sommet européen de Riga, mai 2015