Ceux qui font le monde d'après : les défricheurs de la Boisselière

La_Boisseliere.jpg

Reçu un message privé Facebook ainsi libellé : « Merci de prendre connaissance de notre page, “la Boisselière”, et merci d’avance de nous filer un petit coup de main pour la faire connaître ! » Bon ben, ok, voilà qui est fait.


L’année 2015 fut pour nous l’émergence d’un projet pensé communément depuis ces trois dernières années. 

Dans un pays où nous pourrions aisément partager les richesses et abolir l’insécurité sociale, en cette période dite de “crise”, certains choix géopolitiques conduisent le plus grand nombre d’entre nous dans le mur.

En ce sens, notre groupe fondateur de sept ami(e)s, n’a pas attendu “les consignes” pour s’engager concrètement contre ce qui conduit au chacun pour soi, à la morosité ambiante ou au pire possible. 

Dans ce monde complexe, il serait heureux que chacun porte son attention sur tout ce qui peut faire qu’un “je-ne-sais-quoi” et un “presque-rien” personnel ou collectif soit l’élément déclencheur d’un monde positivement ouvert au sens commun.

Que faire à son niveau et comment ?

Depuis janvier 2015, nous rénovons nos lieux de vie. Ce faisant, nous menons une réflexion sur les enjeux politique, économique, social et culturel qui conditionnent nos vies quotidiennes. 

Qui n’a jamais envisagé de se passer de la banque et des emprunts pour construire son habitat ? 

Qui n’a jamais pensé qu’un « Salaire à Vie » pour tous, si brillamment développé par le sociologue Bernard Friot était la thèse la plus aboutie pour que chacun puisse offrir le meilleur de lui-même?

L’autonomie alimentaire et énergétique ne permet-elle pas de questionner les brutalités engendrées par le capitalisme ?

Ces rapports et bien d’autres sont quotidiennement abordées lors de nos échanges.

Un mot, sur notre lieu de vie…

La Boisselière de Vouhé (79) est un ancien corps de ferme sur quatre hectares (prairies, bois, mares…). Une partie est en agro-foresterie, alliant verger et potager. Un four à pain, une laverie, une bibliothèque, une salle d’exposition et une salle de spectacle y verront le jour.

Notre souhait est de partager avec nos voisin(e)s et ami(e)s proches ou lointains, des moments agréables et enrichissants dans plusieurs domaines, dont voici un exemple : 

En décembre dernier, des étudiants de Maisons Familiales, nos amis et familles, ont planté avec nous 3000 arbres[1] (une soixantaine d’essences locales dont des fruitiers), moments qui ont été l’occasion d’interroger le rapport que chacun entretient à un arbre, une haie, au développement rural ou à l’urbanisation, etc.

Pour notre propre consommation, nous cultivons nos potagers (bio). Nous mettrons également à disposition des portions de terre pour qui n’en possède pas. 

Nos concitoyens des communes voisines et autres pourront venir se servir sur les fruitiers quand ces derniers seront à maturité (d’ici quatre à cinq ans).

L’été prochain, nous inviterons nos voisins pour un premier grand pique-nique et leur expliquerons ce que nous comptons faire avec eux au fil des prochaines années… leurs idées seront aussi les bienvenues.

Déjà, depuis que nous sommes dans nos lieux et que la presse écrite (locale) parle de nos actions, des voisins, des élus ou des woofeurs passent régulièrement pour échanger et, chacun à leur façon, apporter leur appui avisé.

Notre engagement collectif est de faire de La Boisselière un lieu ressource pour y partager des connaissances immatérielles, pour et par tous, et aussi pour y développer un atelier coopératif bois et mécanique… un lieu pour y échanger des semences, pour y réinventer des valeurs d’usages dans nos métiers, etc.

Ainsi, à terme, nous organiserons des expositions, des conférences, des spectacles, diffuserons des films et documentaires, afin d’approfondir les réflexions déjà engagées. Dès la rentrée prochaine, commenceront des cours de musique, tant particuliers que collectifs (tarifs libres selon les ressources, gratuits pour les plus démunis). Dans ce domaine comme dans d’autres, nous comptons sur les apports divers de tou(te)s pour contribuer à la création de ce lieu privé et cependant ouvert afin d’envisager tout ce qui pourrait nous relier.

Sur cette page, vous serez régulièrement informés des événements et des avancées de notre projet. Bienvenue à tou(te)s si vous êtes de passage au pays.

L’équipe de la Boisselière

=> Source : la page Facebook de la Boisselière

Notes:

[1] Les plants ont été fournis par l’association Prom’haie et financés par la région Poitou-Charentes.